La BIBLE au quotidien

Un jour, un chapitre

dimanche 21 juillet 2019


Chapitre 1 du

Livre d'Esdras

01 LA PREMIERE ANNEE du règne de Cyrus, roi de Perse, pour que soit accomplie la parole du Seigneur proclamée par Jérémie, le Seigneur inspira Cyrus, roi de Perse. Et celui-ci fit publier dans tout son royaume – et même consigner par écrit :

02 « Ainsi parle Cyrus, roi de Perse : Le Seigneur, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre ; et il m’a chargé de lui bâtir une maison à Jérusalem, en Juda.

03 Quiconque parmi vous fait partie de son peuple, que son Dieu soit avec lui, qu’il monte à Jérusalem, en Juda, et qu’il bâtisse la Maison du Seigneur, le Dieu d’Israël, le Dieu qui est à Jérusalem.

04 En tout lieu où résident ceux qui restent d’Israël, que la population leur vienne en aide : qu’on leur fournisse argent, or, dons en nature, bétail, qu’on y joigne des offrandes volontaires pour la Maison de Dieu qui est à Jérusalem. »

05 Alors les chefs de famille de Juda et de Benjamin, les prêtres et les lévites, bref, tous ceux à qui Dieu avait inspiré cette décision, se mirent en route et montèrent à Jérusalem pour bâtir la Maison du Seigneur ;

06 tous leurs voisins leur apportèrent de l’aide : argent, or, dons en nature, bétail, objets précieux en quantité, sans compter toutes sortes d’offrandes volontaires.

07 Le roi Cyrus fit retirer les objets de la Maison du Seigneur que Nabucodonosor avait enlevés de Jérusalem pour les mettre dans la maison de son dieu.

08 Cyrus, roi de Perse, les fit retirer par le soin du trésorier Mithridate qui en fit le compte pour Sheshbassar, le prince de Juda.

09 En voici le compte : 30 plats d’or, 1 000 plats d’argent, 29 couteaux,

10 30 coupes en or, 410 coupes en argent de deuxième ordre, ainsi que 1 000 autres objets.

11 En tout, il y avait 5 400 objets d’or et d’argent. Sheshbassar emporta le tout au moment où les exilés montèrent de Babylone à Jérusalem.

Approfondir...


Rmesse - Version 4.2.6 - © 2015-2019 - Olivier de Lannoy
Tous droits réservés - Textes liturgiques © AELF